Aller au contenu

Cyclotopia, 

C’est quoi ?

Cyclotopia est une association créée en novembre 2021 qui partait d’un rêve accessible : faire de Marseille une ville apaisée, ou le vélo serait un outil d’émancipation, de praticité, de confiance en soi, de santé et de lien social. Association d’intérêt général, elle développe différents ateliers et pratiques pour réduire la « fracture sociale » présente dans le monde du vélo en ville.

L’association s’inscrit dans une démarche d’éducation populaire en partant de l’humain, de ses envies, besoins et freins, et en nous adaptant à chaque groupe.

Qui sommes-nous ?

Inauguration du local avec l’association les Ecrew-Vis, la mairie de secteur et des associations partenaires

À la base du projet deux personnes avec deux rêves en commun : rendre plus accessible la pratique du vélo sur Marseille, et créer une structure avec des valeurs au centre du projet. Cyclotopia est une structure féministe, inclusive et d’éducation populaire. 
Petit à petit, l’association a su s’entourer d’autres bénévoles qui partagent ces valeurs et qui apportent de manière complémentaire différentes compétences et approches du vélo.
Toutes les personnes de l’association suivent des formations en interne et participent à des échanges de pratiques régulières. L’association planifie pour les bénévoles plusieurs séjours par an d’échanges de pratiques avec des structures similaires dans l’espace européen afin de continuer de s’améliorer et de se former.
Au sein de l’association deux personnes sont diplômées « Animateur·ice Mobilité Vélo » et ont la carte professionnelle sportive leur permettant d’intervenir dans certains établissements.
Vous voulez nous donner un coup de main ? Enseigner le premier coup de pédale à des adultes ? Porter le plaidoyer vélo dans les entreprises ? Nous aider à faire vivre la structure avec les membres de la collégiale ? N’hésitez pas à nous contacter !

Où sommes-nous ?

Nous avons des lieux de stockage mais pas de lieux de pratique attitrés : nous souhaitons nous déplacer vers les utilisateurs et utilisatrices. Nous nous déplaçons avec notre vélo-cargo et notre flotte de vélos que l’on tire derrière nous.